Le top 6 des erreurs à réaliser pour rater à coup sûr votre campagne d'email marketing !
Le top 6 des erreurs à réaliser pour rater à coup sûr votre campagne d'email marketing !

Le top 6 des erreurs à réaliser pour rater à coup sûr votre campagne d'email marketing !

 

Atterrir dans les SPAM ou finir dans les “non lu” est l’un de vos plus grand rêve ? Pour cela, il est essentiel de bâtir une campagne e-mailing non réfléchie et qui ne prend pas en considération les attentes et comportements de vos cibles ! 

Mais quelles sont les erreurs à réaliser pour rater à coup sûr votre campagne d’email marketing ? Voici notre top 6 Made In Com&Click, à déguster avec un bon verre de second degré… 🧐

Bonne lecture,

Ne réalisez pas d’appel à l’action

La première question à vous poser est la suivante : si je réalise une campagne e-mailing, quels sont mes objectifs ? Réaliser une vente en intégrant au moins un Call-To-Action afin de rediriger le prospect vers mon offre ?

Pff, bien trop mainstream ! Un Call-to-Action est un bouton incitant votre destinataire à se rendre sur votre site ou à passer à l’action : “Rejoignez-nous”, “Téléchargez le livre blanc” ou “Inscrivez-vous”, par exemple. 

S’il contient le bon message, avec une phrase donnant envie, placé au bon endroit et que le design est adapté à votre marque, il vous assurera plus d’efficacité dans vos campagnes emailing et augmentera le trafic sur votre site. 

STOP

Ce n’est pas ce que nous recherchons ici ! Ce que l’on souhaite aujourd’hui c’est rater à coup sûr notre campagne. Alors ôtez-vous la notion de CTA de votre tête et déballez votre offre sans la rediriger vers votre marketplace ou votre site vitrine. 

 

bouton incitant votre destinataire à se rendre sur votre site

Exemple à ne pas suivre de CTA qui convertit

En résumé, le taux de conversion de votre Emailing dépend directement de la pertinence de vos Call-To-Action. Il est donc négligeable d’en inclure au sein de vos campagnes si vous souhaitez passer à côté de la rentabilité de votre stratégie de communication !

Oubliez le responsive design, pensez desktop 

La moitié des emails que vous envoyez sont ouverts sur un smartphone ? C’est bien trop peu pour être pris en considération ! Penser dekstop si vous ne souhaitez pas toucher vos destinataires, c’est le meilleur moyen !

Faire des tests pour optimiser l’expérience d’achat sur tous les supports ? Une perte de temps, non, oubliez. Il faut avant tout miser sur la quantité plutôt que sur la qualité. 

Eh oui, si l’un de vos de vos destinataires essaie d’ouvrir votre emailing à partir de son smartphone et qu’il n’y parvient pas ou que celui-ci n’est pas adapté aux petits écrans, il y a peu de chance qu’il réessaie à partir de son ordinateur. 

Objectif atteint, félicitations ! Votre campagne est un vrai désastre… 

 


Adressez-vous à votre cible sans faire de personnalisation

La personnalisation a pour but de créer une relation privilégiée entre vous et votre (futur) client. Alors si vous souhaitez devenir un expert des campagnes emailing désastreuses ne personnalisez aucun de vos emails ! 

Inclure une variable nom ou prénom dans votre mail pour vous adresser directement à votre client... Mais qui souhaiterait aujourd’hui humaniser les échanges entre une marque et ses consommateurs afin de développer un sentiment de proximité ? 

PERSONNE ! C’est “so 2020” de penser comme ça… 

Autre astuce, n’adressez pas de sélections d'offres pertinentes en fonction des différents centres d’intérêt de votre audience. Montrez-leur que votre marque se moque bien de ses attentes ! Il ne faudrait pas qu’il parlent de vous en bien, quelle hérésie… 

Notez que les e-mails personnalisés ont un taux de clic supérieur de 14% et génèrent 10% de conversions supplémentaires. Alors passez à côté, l’emailing est loin d’être l’un des leviers digitaux représentant le plus fort ROI.

Négliger l’objet / sender de votre email

Mettez vous à la place de vos destinataires, ouvrirez-vous un e-mail avec un objet non optimisé qui ne suscite pas d’intérêt ? Je ne pense pas... 

Bingo ! Si votre objectif est que personne n'ouvre vos campagnes d’e-mailing, vous êtes sur la bonne voie ! 

L’objet de l’email a donc une utilité précise, mais laquelle ? Ce dernier favorise l’ouverture de vos e-mails, c’est pourquoi vous devez l’oublier et le négliger lors de la création de vos campagnes mailing. Ce que l’on souhaite ici, c’est d’atterrir en “non-lu” souvenez-vous ! 

L’objet d’un email contient une information importante : il transmet à votre destinataire, le sujet de votre e-mail, mais pas que. Il donne aussi des informations sur la réputation de votre entreprise : certains objets d’email indiquent immédiatement au destinataire si le mail est un spam ou courrier indésirable.

En cas d’objets suspects ou mal formulés, vous pouvez vite perdre la bonne réputation de votre nom de domaine et perdre en délivrabilité puisque vos mails seront redirigés automatiquement dans les spams. Vous touchez au but, encore quelques efforts et les FAI viendront toquer à votre porte pour vous demander des comptes. Le rêve n’est-ce pas ? 

Donc pensez bien à négliger l’objet de vos e-mails, c’est important !


N’entretenez pas votre base de données ! La segmentation ? Connais pas !

Vous pensez que la base de données est absolument nécessaire pour mener une campagne d’emailing marketing à bien ? Monumentale erreur ! Segmenter c’est surcoté. 

Ici, il faut envoyer en masse et à n’importe qui ! À quoi trier envoyer vos bases emails en fonction des adresses inexistantes ou inactives ? L'important, c’est d’envoyer un e-mail, non ?

Il vous faut vous assurer de la mauvaise validité et de l’inactivité des adresses e-mailing que vous possédez, cela vous permettra de perdre en efficacité et d’avoir de mauvais résultats.  

Segmenter votre base de contacts ? Le but n’est pas d’envoyer l’email approprié au contact approprié, non… Oubliez la segmentation ! 

Les contacts qui constituent votre CRM ont des profils sans doute très différents ; c’est pourquoi ne pas les différencier rendra vos mails beaucoup moins pertinents. Plutôt pas mal, non ?

Ne faites pas de tests emails, vous réussirez du premier coup !

Tout est prêt ? Vous avez suivi tous nos bons conseils pour rater votre campagne e-mailing (Bon, ils en existent plein d’autres mais malheureusement cet article serait bien trop long à lire….) : Vos emails sont non optimisés, avec le mauvais objet, et pas adressés aux bons destinataires. C’est le moment d’appuyer sur le bouton “Envoyer”. 

Pour continuer sur votre lancée afin que votre campagne flop, assurez-vous de ne pas tester vos emails avant les envois. 

L’ importance de ne pas le faire ?
 

  • Vos e-mails arriveront surement dans les spams puisque vous ne pourrez pas évaluer les problèmes de délivrabilité
  • Vos contacts ne découvriront jdonc amais votre message 
  • Enfin vos kits mails s’afficheront probablement mal que ce soit sur Desktop ou smartphone. 

Un tiercé gagnant en quelque sortes.

Et si vous voulez refaire les mêmes erreurs à chaque fois, ne vous servez pas des KPI comme le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture et le taux de clic pour évaluer efficacement votre campagne emailing. 

Il existe certes une multitude d’indicateurs en fonction de vos objectifs, mais ne perdez pas votre temps à analyser vos retombées, ça ne ferait que vous mener vers la voie de la réussite pour vos futures campagnes…

Trève de plaisanterie, comme vous avez pu le lire dans cet article, de nombreux facteurs déterminent l’ouverture de vos emails, et si l’un d’entre eux est négligé, cela peut affecter le taux d’ouverture de vos campagnes. Vous ne rentabiliserez alors pas le coût, que ce soit en termes d’argent ou de temps, de la conception de vos campagnes d’emailing. Alors, gardez bien en mémoire les erreurs à éviter afin de créer des campagnes e-mailing efficaces ! 🤓

contactez Com&Click

Vous avez aimé cet article ? Ne loupez aucune actualité du digital et du marketing à la performance en vous inscrivant à notre newsletter, LA NEWS 
👉 https://www.comandclick.com/lanews

Tenez-vous au courant de l’actualité digitale en écoutant MOJITO : notre podcast sur le marketing à la performance

À très vite,



POLE DESIGN & CREATION
Besoin de customiser vos visuels pour 2021 ?

Nous intervenons depuis 6 ans dans la conception de dispositifs d'acquisition pour le compte de nos clients : Emailing responsive, newsletter, landing page, bannière HTML5....

Demander un devis