6 critères pour segmenter votre base de données en emailing
6 critères pour segmenter votre base de données en emailing

6 critères pour segmenter votre base de données en emailing

Les boîtes de réception sont saturées et l’ère des envois d’e-mail de masse est désormais révolue. La solution pour être efficace ? Être au plus près des attentes de vos clients, et pour cela, vous aurez besoin de la segmentation !

C’est l’un des aspects le plus important en emailing marketing (si ce n’est le plus important). La mettre en place est assez simple, elle se révèle utile dans beaucoup de domaines et c’est ce que nous allons vous montrer dans ce nouvel article made by Com&Click. 

Bonne lecture,

Qu’est-ce que la segmentation?

La segmentation vous permet d’adapter vos emails aux besoins de vos différents types de clients. Certes, vous passerez plus de temps à paramétrer vos envois, mais l’avantage, c’est qu’ils seront plus efficaces !

Mais concrètement, qu’est-ce que c’est la segmentation ? C’est le fait de grouper certains contacts présentant des similarités au niveau du comportement ou de l’identité par exemple, afin de leur envoyer des messages ciblés et personnalisés. 

Grâce à une segmentation bien façonnée, vous allez pouvoir : 

  • Personnaliser la relation avec chacun de vos clients.
  • Améliorer votre taux d'ouverture et de clic. 
  • Comparer l’efficacité de différentes stratégies marketing.

Bien ciblée, votre campagne marketing est l’une des meilleures façons de donner à vos contacts le moyen de s’engager immédiatement avec votre marque.


Pourquoi segmenter votre base de données ?

Une segmentation a pour objectifs : 

  • De réaliser des campagnes plus pertinentes pour proposer des contenus ou produits ciblés. 
  • D’augmenter le ROI et le taux de conversion.

La segmentation de votre base de données va vous permettre de mieux connaître vos clients et prospects. Ainsi, vous pourrez délivrer les bons messages aux bons moments. Et le secret d’une bonne segmentation ? Une base de données qualifiée ! 

Mais comment faire si vous manquez d’informations sur votre liste de contacts ? Il est possible d’envoyer à vos contacts un formulaire de mise à jour pour récolter les données dont vous avez besoin. Cela peut s’effectuer dans le cadre d’un jeu concours, d’un événement ou encore dans le cadre d’une ouverture de compte client, par exemple. 

Ps : évitez de demander trop d’informations à vos contacts, vous ne souhaitez pas les agacer, si ?

Comme vous le savez, il existe une multitude de critères de segmentation. Il est important de faire le tri pour retenir ceux qui correspondent le mieux à vos objectifs. Vous pouvez classer vos contacts en fonction de différents critères de segmentation comme par exemple :

  • Le profil client : démographique, sexe, géographique
  • Fréquence d’achat
  • Date d’inscription, date de premier achat
  • Centres d’intérêt 

Quels sont les différents critères de segmentation ?

Maintenant que vous en savez plus sur la segmentation, passons à des choses plus concrètes. Vous trouverez ci-dessous quelques idées de critères segmentations.

Attention, ce ne sont bien évidemment pas les seules segmentations possibles : vous pouvez tout à fait en trouver d’autres, selon votre audience et vos objectifs. Laissez s'exprimer votre créativité.

 

1. Le profil client 

Le premier critère de segmentation, c’est l’un des plus faciles à réaliser, qui se révèle particulièrement utile pour vous. En effet, ce critère s’appuie sur :

  • Les données clients que vous collectez via vos formulaires de contact (prénom, civilité, adresse, etc). 
  • Le comportement de vos prospects/clients sur votre site (type de produits consultés, historique d’achat)

Pour segmenter en fonction du profil d’un client, vous devez allier données démographiques et données sociales. Vous pouvez vous baser sur des critères comme :

  • L’âge
  • Le sexe
  • La localisation
  • L’emploi
  • Le profil social (mère de famille, étudiant…)

Peu importe les critères de segmentation que vous sélectionnez tant qu’ils correspondent à votre marché. Par exemple, si vous êtes e-commerçants vendant des vêtements, il est plus intéressant de segmenter en fonction du sexe (si c’est un homme ou une femme) que l’emploi du contact. Alors que si vous êtes une entreprise BtoB, vous aurez plutôt intérêt à envoyer votre campagne emailing en fonction de la position du contact au sein de son entreprise.

Cela peut se traduire généralement par la mise en avant de produits typiquement féminins pour les femmes, et masculins pour les hommes. Sauf pour certaines occasions comme la St Valentin, par exemple, où l’inverse sera privilégié afin que chacun trouve plus facilement le cadeau idéal pour son âme-sœur (oui, nous sommes très poétiques chez Com&Click).

Zalando segmente ses envois en fonction de l’historique de recherche et du profil client.

Par exemple, lorsque vous vous inscrivez aux listes d’envois d’emails promotionnels de Zalando, ces derniers vous permettent de segmenter les envois en fonction des vêtements recherchés par le contact, mode pour femme ou mode pour homme. Les mailings promotionnels sont ensuite adaptés pour correspondre aux besoins de chaque client.


2. Les données démographiques

Les données démographiques représentent un critère non négligeable de segmentation client. En effet, chaque abonné ne peut recevoir les mêmes promotions qu’il soit un homme, une femme, un étudiant ou un retraité. Demander la localisation des abonnés peut également être intéressant lorsqu’il s’agit de les inviter à un événement, par exemple.

 

 3. La fréquence d’achat

Segmenter par le comportement client en général et par la fréquence d’achat en particulier permet de faire la distinction entre les abonnés actifs et les abonnés inactifs.

 

4. La date d’inscription ou la date de premiers achats

Il serait dommage d’envoyer des emails similaires à l’ensemble de vos abonnés, pas vrai ? Et oui, un nouveau client n’est pas en attente des mêmes attentions qu’un client historique par exemple.

Pour éviter ça, il est important d’enregistrer la date d’inscription et la date de premier achat des abonnés. C’est notamment le cas du site e-commerce Blissim, qui a mis en place un système de campagnes automatiques, afin de célébrer les dates anniversaires d’abonnement de chaque client.

 

Le Site e-commerce Blissim a mis en place un système de campagnes automatiques d’emailing.

 

5. Les centres d’intérêt

Ce critère de segmentation est valable en BtoB comme en BtoC et se révèle très efficace pour améliorer votre taux de transformation. Mais en quoi cela consiste-t-il ? Elle permet d’analyser les habitudes de vos contacts pour leur envoyer ensuite des emailings susceptibles de réellement les intéresser.

Cette analyse peut se mener à la fois sur :

  • Votre site web : regarder les produits les plus consultés par vos abonnés. 
  • Vos campagnes e-mailings précédent : étudiez les produits sur lesquels vos abonnés cliquent le plus.

À partir de ce critère, vous pouvez envoyer à vos contacts des emailings promouvant des produits ou du contenus strictement identiques à ceux qu’ils apprécient vraiment.

Comment faire ? Par exemple, vous pouvez envoyer à vos lecteurs les plus fidèles, une campagne emailing dédiée à votre dernier article de blog spécialisé dans l’email marketing. 

Autre exemple, vous pouvez également proposer du contenu complémentaire : une proposition de téléchargement d’un livre blanc sur le marketing pour quelqu’un qui lit régulièrement ce type de contenus.

6. Le comportement client

Grâce au Marketing Automation, vous pouvez également utiliser des critères de segmentations dynamiques en fonction des actions de vos contacts. 

Par exemple si votre contact :  

  • Clique sur un lien
  • Visite une page spécifique sur le site
  • Passe une commande

Grâce à cette information, vous pouvez ainsi composer votre stratégie marketing personnalisée selon vos clients : en envoyant un emails de relance pour les paniers abandonnés, une campagne de réengagement pour les contacts endormis ou une offre promotionnelle pour les contacts les plus actifs, par exemple.

En conclusion, pour savoir si une segmentation est plus efficace qu’une autre, c’est simple, vous pouvez vous focaliser sur différents indicateurs :

  • Le taux d’ouverture : cet indicateur désigne le nombre de personnes qui ouvrent  vos emails.

  • Le taux de clic :  cet indicateur désigne le nombre de contacts qui ont ouvert votre email, qui ont lu et qui ont été suffisamment intéressés pour cliquer sur un lien ou un Call-to-action inclus à l’intérieur de l’email.

  • Le taux de transformation : cet indicateur désigne le nombre de  personnes effectuant l’objectif de conversion que vous vous étiez fixé en envoyant le mail : inscription, téléchargement, achat.

  • Le taux de désabonnement : cet indicateur désigne le taux de désinscription ou de désabonnement. Ce taux vous permet d’avoir des renseignements sur la manière dont vos clients perçoivent vos campagnes.

Vous vous en doutez, votre campagne fonctionne à partir du moment où les trois premiers taux augmentent, et que le taux de désabonnement diminue. Cela prouve que vos emailings touchent vos cibles et correspondent bien à leurs attentes. Félicitation, vous connaissez désormais les bases de la segmentation en emailing !


Vous souhaitez vous faire accompagner ou échanger autour de vos stratégies d’activations commerciales pour cette nouvelle année ? Contactez l’un de nos traffic manager via notre formulaire de contact !  


Tenez-vous au courant de l’actualité digitale en écoutant MOJITO : notre podcast sur le marketing à la performance. 🎧

À très vite, 

Annaïs Poirier

POLE DESIGN & CREATION
Besoin de customiser vos visuels pour 2021 ?

Nous intervenons depuis 6 ans dans la conception de dispositifs d'acquisition pour le compte de nos clients : Emailing responsive, newsletter, landing page, bannière HTML5....

Demander un devis